Brasilia. Un demi-siècle de la capitale du Brésil

26 Avril - 15 Juin 2013 au siège du Parti Communiste, Paris.

Fabio Colombini Congrès National, 2010 Photographie - 105 x 70 cm © Fabio Colombini
Fabio Colombini Congrès National, 2010 Photographie - 105 x 70 cm © Fabio Colombini
29 MARS 2013

Le siège du Parti Communiste Français accueille une exposition exceptionnelle intitulée Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil, retraçant la construction et l’histoire de cette cité utopique et futuriste, depuis la grande plaine désertique et inhabitée du Planalto Central à son inauguration en 1960 puis à son inscription au Patrimoine de l’humanité en 1987. Chef-d’oeuvre de l’architecte Oscar Niemeyer, de l’urbaniste Lucio Costa et du paysagiste Roberto Burle Marx, Brasilia représente l’un des événements architecturaux majeurs du 20ème siècle. À travers un ensemble de documents inédits, objets rares, photographies historiques et maquettes, l’exposition témoigne de la pensée moderniste de ses bâtisseurs tout en leur rendant hommage. Le siège du Parti Communiste Français a lui-même été construit par Oscar Niemeyer, entre 1966 et 1971, véritablement achevé en 1980, et classé monument historique en 2007.

Cette exposition a été conçue et produite par la structure brésilienne Artetude Cultural dans le cadre des commémorations du cinquantenaire de la capitale, fêté en 2010. Après avoir eu lieu dans différents pays (Espagne, Portugal, Argentine, Chili, Brésil, Inde) et rencontré un grand succès (plus de 150 000 visiteurs), elle est aujourd’hui présentée pour la première fois en France. Les différentes pièces sont réparties en six pôles, au sein de l’espace Niemeyer (rez-de-chaussée du bâtiment).

Les premières explorations
La Mission Cruls Photographies d’époque, instruments de relevé topographique et carnets de notes d’explorateurs sont autant d’objets centenaires originaux utilisés par la Mission Cruls et rassemblés dans ce pôle. Les pièces exposées, provenant du MAST - Musée d’Astronomie et Sciences Connexes de Rio de Janeiro, témoignent de cette fabuleuse expédition entreprise vers le Planalto Central à partir du 9 juin 1982 par l’astronome et ingénieur belge Luiz Cruls (1848-1908) et son équipe, chargés de dix tonnes d’équipement, afin de délimiter le quadrilatère de la future nouvelle capitale.

Histoire de la construction et de la création de la nouvelle capitale
Ce pôle présente un ensemble de nombreuses photographies de Mario Fontenelle, Marcel Gautherot, et Jean Mazon, principaux photographes témoins de la construction de la ville : photographies du plan  urbanistique original, premiers plans de Brasilia, photographies appartenant aux archives publiques de la ville et à l’Institut Moreira Salles.

Les monuments historiques de Brasilia
Les principaux monuments de la ville sont ici à découvrir ou redécouvrir, à travers une trentaine de photographies aux lignes très graphiques de Fabio Colombini : le Parlement, avec ses deux demisphères inversées, l’emblématique cathédrale supportée par seize piliers de béton représentant des bras fervents tendus vers le ciel, le Palais de l’Itamaraty (Ministère des Affaires étrangères), semblant flotter sur l’eau, ou encore celui en verre du Planalto (siège de la présidence) dont la série de colonnes recouvertes de marbre blanc soutient voluptueusement le large toit de béton. Adepte de la macrophotographie, plusieurs prix furent attribués à Fabio Colombini, dont notamment le Prix de l’OEA (Organisation des États Américains), de la Fondation SOS Mata Atlântica, du World Calendar Awards (Illinois) ou encore de la meilleure photographie scénique pour le National Geographic Channel.

Hommage à Juscelino Kubitschek, Oscar Niemeyer, Lucio Costa et Athos Bulcão
Des espaces individuels destinés à raconter l’histoire et les faits les plus marquants des vies de Juscelino Kubitschek, Oscar Niemeyer, Lucio Costa et Athos Bulcão, les quatre figures majeures de l’histoire de Brasilia, accueillent objets de leurs collections personnelles, photographies et textes accompagnés d’informations générales sur leurs vies et leurs oeuvres.

Une représentation de la ville actuelle
Ce pôle permet de découvrir une maquette de la ville spécialement produite pour l’exposition, réalisée par Antonio José Oliveira, maquettiste auteur de l’originale se trouvant à Brasilia au sein de l’Espace Lucio Costa. Cette nouvelle édition est construite en résine acrylique et bois à l’échelle 1 : 3.500 aux dimensions de 4,80 x 6 m et divisée en 18 modules. Sa base se compose de huit photographies aériennes
de la capitale réalisées par João Facó, connu pour mettre en évidence, à travers ses travaux panoramiques, les questions sociales et de préservation environnementale.

Nouvelles acquisitions
Pour la première fois, l’exposition présente, à Paris, un ensemble de 80 oeuvres de la collection Izolete e Domicio Pereira : gravures, dessins, études, peintures, maquettes, sculptures, tapisseries, mais aussi pièces de monnaie, timbres, photos, objets décoratifs, médailles et livres rares. On y retrouve notamment des travaux d’Oscar Niemeyer, Athos Bulcão et Roberto Burle Marx. Ce pôle rassemble également les croquis originaux du siège du PCF prêtés par la Fondation Oscar Niemeyer, ainsi qu’une sélection d’oeuvres sur toile et sur papier du peintre français Jacques Benoit, fasciné et inspiré par Brasilia, dont une oeuvre spécifiquement conçue pour l’événement.

Siège du Parti Communiste Français
2, Place du Colonel Fabien
Paris 75019 France
www.brasilia50.info

Horaires d'houverture
Du lundi au samedi de 10h à 18h (sauf le samedi 25 mai)
Les dimanches 28 avril et 2 juin de 10h à 18h
Fermé les jours fériés