41e édition du Festival du Nouveau Cinéma de Montréal

10 au 21 octobre.Une fête pour le cinéma novateur.

par

La programmation de la 41e édition du Festival du Nouveau Cinéma de Montréal est annoncée

Une grande fête pour les fanas du bon cinéma, la programmation de la 41e édition du Festival du Nouveau Cinéma (FNC) a été annoncée en conférence de presse à Montréal, le mardi 25 septembre 2012. Cette année, le FNC se déroulera du 10 au 21 octobre.

Le FNC se distingue par son esprit novateur, toujours à la recherche de nouveaux créateurs, de nouvelles formes de cinéma, de nouveaux outils technologiques qui font avancer le 7e art. Le FNC se caractérise aussi par son esprit de convivialité, de la fête et du plaisir.

Tout commence en 1971, quand deux fanas du cinéma, Claude Chamberlan et Dimitri Eipidès ont à cœur de donner leur place à des films orphelins de diffusion. Pour cela, ils décident de créer un festival, le FNC. Depuis, les grands noms du cinéma ont y défilés (John Cassavetes, Pedro Almodóvar, Jean-Luc Godard, Wim Wenders…) mais aussi ceux qui le sont devenus avec le temps comme Jim Jarmusch et David Lynch.

Nicolas Girard Deltruc, Directeur général nous a informé que la programmation est composée de films venus des quatre coins de la planète, des soirées, des événements, des classes de maîtres, des rétrospectives et une installation interactive en plein coeur du Quartier des spectacles de Montréal. Des échanges, des rencontres et du partage : les onze jours du festival sont conçus comme des lieux privilégiés où peuvent se réunir et discuter, en toute simplicité, le public et les créateurs, les cinéphiles et les professionnels.

La programmation est riche en excellents films: 288 films en provenance de 52 pays - dont 41 premières mondiales, 4 premières internationales, 66 premières nord-américaines et 39 premières canadiennes, ont été sélectionnés parmi le meilleur du cinéma canadien et international. Il y aura 11 jours de festivités avec longs et courts métrages de fiction, documentaires, films d’animation, hommages et rétrospectives, rencontres professionnelles, installations interactives et événements.

L’équipe du FNC aurait pu facilement programmer le double des films et des activités proposés au menu de cette passionnante édition; nous dit Claude Chamberlan, Co-Fondateur et Directeur de la programmation du festival. Vous découvrirez un éventail fascinant de tout ce qui se fait de mieux en fiction, documentaire et expérimentation à travers le monde. Le FNC vous offre encore et toujours un choix nourrissant de nouvelles voies, d’oeuvres étonnantes, de cinéastes chevronnés et de visionnaires débonnaires. C’est un rendez-vous dynamique avec le cinéma et ses auteurs d’aujourd’hui et de demain.

C'est avec la première mondiale du film La Mise à l’aveugle (Small Blind), de Simon Galiero (Québec/Canada), que le FNC ouvrira le mercredi 10 octobre. En clôture du FNC, le samedi 20 octobre se projettera le film Camille Redouble (Camille Rewinds) (France), de l’actrice et réalisatrice Noémie Lvovsky, avec le soutien du Consulat général de France à Québec. Cette comédie a gagné le Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) à la Quinzaine des réalisateurs lors du dernier Festival de Cannes, ainsi que le prix Variety Piazza Grande au 65e Festival du film de Locarno.

La Sélection Internationale jette chaque année un regard neuf sur la production indépendante à travers le monde en mettant de l’avant des premières, deuxièmes ou troisièmes œuvres de cinéastes souvent encore méconnus. Cette année, 18 films sont en compétition pour la Louve d’Or. Parmi ces films se trouvent : Blackbird, Jason Buxton (Canada); Blancanieves, Pablo Berger (Espagne/France); Deadman’s Burden, Jared Moshe (États-Unis); La Demora, Rodrigo Plá (Mexique/Uruguay/France); La Tête la première, Amelie Van Elmbt (Belgique/France).

La section Présentation Spéciale regroupe les meilleures productions de l'année et les grands noms du cinéma international. 24 films composent la liste de cette année: A Liar’s Autobiography-The Untrue Story of Monty Python’s Graham Chapman, Bill Jones, Jeff Simpson et Ben Timlett (Royaume-Uni); Dans la maison, François Ozon (France); In Another Country (Da-Reun Na-Ra-E-Suh), Hong Sang-Soo (Corée du Sud); Lacan Palestine, Mike Hoolboom (Canada/Palestine/Israël); Le Magasin des suicides, Patrice Leconte (France/Canada/Belgique) ; La Part des anges (The Angel’s Share), Ken Loach (Grande-Bretagne/France/Belgique/Italie) ; entre aurtres.

La section Temps Ø offre de belles découvertes, des œuvres mystérieuses. En ouverture, le 11 octobre, sera présenté Antiviral de Brandon Cronenberg, film élu meilleur premier film canadien au Festival international du film de Toronto. Le temps de l’adolescence est abordé dans trois films, parfois crus, mais souvent touchants. Lauréat du grand prix du Festival de Rotterdam, Clip, de la réalisatrice serbe Maja Milos, qui sera présente au festival. Dans Dollhouse de Kirsten Sheridan en première canadienne, on retrouve des comportements empreints de violence et d’exaltation : un portrait de la jeunesse sur une nuit, le temps d’investir une maison et de la saccager. Autre traitement de l’adolescence entre mysticisme et western, Los Salvajes de l’Argentin Alejandro Fadel où cinq adolescents s’enfuient du pénitencier pour partir à la recherche du « Parrain ».

Cette année dans la section Hommage / Rétrospective, afin de souligner le 100e anniversaire de la société de production et de distribution japonaise Nikkatsu, Montréal reçoit la prestigieuse rétrospective. Reconnue pour ses films à sensations fortes produits au début des années 1970, Nikkatsu produit des œuvres qui expriment une modernité à la fois révoltée et désenchantée.

Il y aura également une rétrospective des films de William Klein, photographe, réalisateur et peintre américain qui nous a touché avec ses photos ou ses films traitant de la mode, du sport, ou encore des inégalités. 23 films y seront présentés, ainsi qu’une exposition de ses 22 œuvres photographiques et photogrammatiques.
Sans doute cette édition promet d’être mémorable et je ne manquerai pas à cette fête du cinéma.

Pour plus d'information, visitez notre site Internet et organisez votre horaire festival au www.nouveaucinema.ca