Le mythe du blogueur culinaire

Un petit florilège des idées reçues et préjugés

Penser à la nourriture
Penser à la nourriture
15 NOV. 2014
par

Le mythe du blogueur culinaire : Il est assez marrant de voir la perception que les gens ont sur les blogueurs culinaires. A l'heure où la cuisine est mise au devant de la scène médiatique il faut dire que les blogueurs culinaires jouissent la plupart du temps d'une bonne opinion et d'un bon capital sympathie. Voici un petit florilège des idées reçues ou préjugés vis à vis des blogueurs culinaires. Mais tout d'abord ai je réellement la légitimité de parler en leur nom ? Peut être pas, mais après 3 ans de blog, je vous partage les remarques ou autres anecdotes que j'ai eues depuis que j'ai enfin assumé le fait d'être un blogueur culinaire :-).

Mes collègues blogueurs reconnaitront peut être les situations que je vais décrire ci dessous. "Quoi tu cuisines ? Tu nous l'avais pas dit, quand est ce que tu invites à manger ?" Si j'avais du inviter toutes les personnes qui m'ont sorti cette rengaine je pense que j'aurai été ruiné depuis belle lurette ; ou bien j'aurai investi dans une cuisine professionnelle et acheté en gros des produits alimentaires toutes les semaines. Messieurs dames ce n'est pas parce que nous adorons cuisiner que nous le faisons à tire larigot et n'importe quand! Il est évident que ce message ne s'adresse pas aux amis ni à la famille... quoique :-) "Quoi tu es blogueur culinaire ? Mais je ne vais plus oser t'inviter à manger ou bien il me faudra des journées de préparation pour te concocter un repas! Tu risques de ne trouver pas assez bien ce que je vais te faire à manger".

Pitié, les amis ! Réinvitez moi !!! Ce n'est pas parce que nous aimons cuisiner que nous ne savons pas savourer les choses simples. Nous n'avons pas besoin que vous nous sortiez le grand jeu et la belle vaisselle. Pas besoin de plats hyper travaillés, pas besoin d'avoir des mets rares... (bon je ne suis pas contre de bonnes saint jacques :-) ) Au delà de la plaisanterie, la cuisine et les repas, vous le savez probablement, ce n'est pas qu'une simple question de recette ou de technique. Il y a l'ambiance, la convivialité et l'émotion que les gens mettent autour. Donc déstressez vous! Ne pensez pas que nous mangeons des choses ultra recherchées à chacun de nos repas. "Quoi toi blogueur culinaires tu manges dans les fast-foods".

Et bien... Oui !... je sais que je vais faire bondir certains, mais j'assume. Même en tant que blogueur culinaire, j'aime aussi la junk food, la street food... burger, kebab, hot dog etc... Même autour d'un bon burger, on peut se faire un super bon repas :-) C'est marrant comment les gens nous voient comme des êtres élitistes au niveau de la nourriture. Et bah nous le sommes pas tous !

"Avoir un blog c'est super simple!" je le dis haut et fort : "Le blog est un sacerdoce". Beaucoup de gens pensent à tort qu'il est super simple de gérer un blog culinaire, que c'est un jeu d'enfants. Oui effectivement ouvrir un blog vous prendra 5 minutes top chrono. Le faire vivre c'est une autre paire de manche. Réaliser la recette, prendre des photos à chaque étape, rédiger le texte de la recette, retravailler les photos, travailler la mise en page etc... Tout cela prend du temps. Comme 98% des blogueurs, le blog n'est pas notre métier mais juste une passion. Il n'est pas rare que nous travaillons tard la nuit ou sur notre temps libre pour publier nos recettes. Nous mangeons souvent froid et nous agaçons notre entourage car une fois le plat dressé on passe pas mal de temps à les prendre en photo pendant que vos proches attendent pour manger. La difficulté dans le monde de la blogosphère c'est de durer ! Je connais pas moins d'une dizaine de personnes qui ont eu la lubie de créer des blogs. Mais au bout de 3 mois, ils ont jeté l'éponge.

Le blog rapporte de l'argent! C'est encore raté ! Si j'avais voulu réellement gagner de l'argent , ce n'est pas un blog que j'aurai ouvert. J'aurai peut être fait un petit boulot cela aurait été bien plus lucratif qu'un blog. Beaucoup pensent qu'il suffit de mettre des publicités sur un blog pour gagner beaucoup d'argent. Sachez simplement qu'une publicité peut au maximum vous rapporter quelques dizaines d'euros par an. Il faut encore que votre blog génère suffisamment de trafic pour cela. D'ailleurs, il n'y a rien de plus désagréable que de lire un blog avec cinquante encarts publicitaires partout qui parasitent votre lecture. Parfois il y a tellement de publicités sur l'écran qu'il ne reste plus qu'une petit rectangle de quelques centimètres pour la recette ! Ne parlons même pas des publicités imposées qui apparaissent en plein milieu de votre écran pendant votre lecture. En règle générale, je ne remets pas les pieds sur ce genre de blog. Cela en dit long sur les intentions de l'auteur loin de l'essence même d'un blog. Je rappelle que le but d'un blog est avant tout de partager une passion et d'échanger autour.

"Les recettes de nos blogs ne sont pas universelles." Je m'explique : la recette que nous proposons pour un plat donnée n'est pas la seule et unique recette. Chaque blogueur propose sa version d'un plat, celle qu'il a toujours vu faire dans sa famille ou celle qu'il réalise régulièrement. Les gens acceptent facilement qu'au niveau de la musique chaque artiste puisse avoir sa propre interprétation d'une œuvre. Et pourquoi pas en cuisine? Il est d'ailleurs intéressant de partager et d'échanger autour des différentes variantes d'un plat. Il est donc pas nécessaire, cher lecteur, de tirer à boulet rouge, de nous incendier ou même nous insulter quand vous n'êtes pas d'accord avec notre version d'un plat. "Non! Tous les blogueurs ne sont pas en concurrence" Si Si je vous assure! Les gens systématiquement veulent nous mettre en opposition comme s'ils mettaient dans une même basse cour deux coqs !!! Mais la réalité est tout autre. Quand je rencontre un autre blogueur, c'est toujours un super moment d'échange, de discussion et de partage. C'est comme si nous plongions dans l'univers culinaire d'un autre et souvent nous faisons de belles découvertes. Savoir qu'un blogueur tartampion fonctionne mieux que moi ou a plus de vues, me laisse réellement indifférent. Je suis plutôt content pour lui !

"Grace au blog je peux devenir une star" Si tel est la volonté des personnes qui ouvrent un blog, je leur conseille plutôt de participer à un casting pour une émission de télécrochet . Ils auront plus de chance d'avoir un peu de notoriété. Je vous assure, après 3 ans de blog, je n'ai toujours pas signé un seul autographe!!! Non ce n'est pas parce que vous êtes blogueur culinaire qu'on vous invitera à toutes les réceptions ou fêtes.. Cela était peut être vrai il y 7 ou 8 ans au début du phénomène de blog. Avec la recrudescence des blogs culinaires, je suis au regret de vous dire que vous êtes noyé dans l'anonymat le plus total. Votre lectorat se gagne très très lentement. Et si vous avez le malheur de ralentir votre rythme de diffusion vous retombez aussi tôt parmi les inconnus du net. Et non! Nous ne cherchons pas à être absolument connus! "Quoi !! tu ne connais pas la recette de la sauce Chimichuri???" Une remarque classique des gens qui sont à moitié offusqués sur mon manque de savoir. Certains arrivent même à se demander si je ne suis pas un imposteur!! Oui j'assume mon ignorance! Je ne suis pas censé savoir que cette sauce mexicaine est composée d'ail d'oignon de persil de piment de vinaigre de vin et d'origan! :-)

Sous prétexte que nous sommes des blogueurs culinaires, nous sommes censés connaitre toutes les recettes du monde. Et bien non, nous avons beau avoir un certain nombre et un nombre certain de connaissances, mais nous n'avons pas la science infuse. C'est ce qui fait d'ailleurs la richesse de notre passion. Découvrir et redécouvrir sans cesse de nouveaux plats de nouvelles recettes de nouvelles techniques! Donc non, je ne saurais vous décrire la recette d'un mafé, d'un poulet DG ou des Quésadillas, mais je veux bien apprendre! "Non! Messieurs Dames chefs et restaurateurs nous nous sommes des cuisiniers frustrés et aigris" Je dis cela à certains restaurateurs ou chef cuisiniers qui peuvent nous être hostiles. Non, nous ne souhaitons pas forcément prendre votre place. Nous nous sentons pas supérieurs à vous. Nous ne sommes ni des personnes aigries par le fait que nous ne sommes pas des vôtres, au point de sacquer tous les cuistots des établissements que nous fréquentons.

Nous sommes simplement des consommateurs presque comme les autres. Nous essayons seulement de partager notre point de vue sur une prestation, sur un repas. Vous pouvez voir le blogueur culinaire comme un consommateur un peu plus passionné et plus averti que la moyenne. Sachez qu'il y a un grand nombre de blogueurs dont je fais parti qui partent du principe de ne pas descendre les établissements. Nous préférons mettre en lumière des restaurants qui gagnent à être connus. Pour les établissements qui nous ont déplu, nous laissons le bouche à oreille faire son travail. Donc rassurez nous n'allons pas mettre en péril votre travail. D'ailleurs nous sommes totalement ouverts à la discussion et vous faire nos retours constructifs pour vous donner notre point de vue.

"Tu es blogueur culinaire, pourquoi tu n'ouvres pas ton restaurant ?" Encore non ! même si nous adorons passer des heures derrière nos fourneaux , même si nous adorons cuisiner pour nos proches, nous ne voulons pas forcément basculer dans le monde de la cuisine, même si c'est très à la mode ces derniers temps. On ne s'improvise pas chef cuisinier! C'est un vrai métier et un métier dur. Il y a réellement un fossé entre la cuisine familiale et la cuisine professionnelle. Cuisiner est une chose ! Gérer un établissement, gérer les stocks, les approvisionnements, les fournisseurs tout cela est une autre paire de manche. Donc non, on peut rester de simples amateurs de la cuisine.

Voici donc un aperçu de ce que nous pouvons avoir comme type d'échange. Même si cela peut sembler être une longue complainte, il faut avouer que les gens restent relativement bienveillants à notre égard...