Risque, osez l’expo !

18 nov. 2014 — 30 août 2015 à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris, France

28 NOV. 2014

Une plongée tête la première dans une exposition qui bouscule les habitudes ! Prendre des risques fait partie de la nature humaine. Mais chacun en a son appréciation, et si la situation est mal évaluée, les conséquences peuvent être néfastes, pour soi ou pour les autres. Cerner le risque, le comprendre, savoir l’évaluer, individuellement ou collectivement, pour mieux se laisser aller à l’audace, voilà le propos de l’exposition.

Une centaine de dés à lancer pour comprendre la loi des grands nombres, une roulette électrique pour tester son courage et son goût du risque, un sac à dos à remplir avant de partir en trek sauvage, de drôles de lunettes qui permettent de voir le monde comme après avoir bu 6 verres d’alcool, ou encore une bombe à déminer pour apprendre à suivre une procédure d’urgence, voici quelques éléments de l’exposition qui permettent à tous les visiteurs de mesurer et d’apprécier le risque, et ses conséquences.

Le risque c’est quoi ?

r = Σi x pi x u Ci, c’est la formule du risque. Cette première partie de l’exposition est l’endroit rêvé pour la décrypter, en comprendre les différentes composantes. Mais même si le risque est calculé mathématiquement, la subjectivité et les appréhensions de chacun font que, souvent, le risque que l’on choisit de prendre parait moins dangereux que celui que l’on subit.

L’audace au singulier

Qui ne tente rien n’a rien ou qui ne tente rien n’est rien ? C’est aussi à travers les risques qu’il prend que se définit l’individu. La notion de risque fait en effet partie intégrante du jugement individuel, engendrant réussites, mais aussi parfois souffrance. Ici, on parle du risque, pris en connaissance de cause, pour amener le visiteur à oser sans danger.

Risques en commun

Prendre un risque pour soi a toujours des conséquences sur les autres. Comment l’intelligence collective tente-t-elle de réduire les risques ? Leur gestion, dans le domaine domestique ou professionnel, révèle l’approche que l’on a du risque : principe de précaution s’il est une menace, ou principe de prévention s’il est un évènement que l’on accompagne.

L’ambiance de l’exposition

Penser le risque, c’est penser le basculement, l’incertitude, l’éventualité et l’instabilité. Conçus par l’agence de design Les Crayons, les éléments muséographiques, émaillés dans un parcours balisé, semblent en déséquilibre et donnent l’impression de pouvoir basculer à tout moment. Dans ses compositions graphiques mêlant photographies réalistes et pictogrammes, l’atelier Fabien Hahusseau rappelle, quant à lui, que le risque est à la fois un concept et un quotidien.