Philip Plisson
  • A rejoint WSI en mars 2014
En savoir plus sur Philip Plisson en
Philip Plisson

Philip fait ses premiers pas sur les bords de la Loire, entre Beauce et Sologne. Il découvre La Trinité-sur-Mer à l'âge de 4 ans où son père lui transmet sa première passion: la voile. Le besoin de mer ne le quittera plus! Sa grand-mère paternelle lui offre, à 9 ans, son premier appareil qui lui permet de découvrir sa deuxième passion: la photo. Il réalise ainsi ses premiers portraits de yachts avec son boîtier Ultra-Fex à bord de sa plate dans la rivière de La Trinité-sur-Mer. À 18 ans, son besoin de mer le décide à devancer l'appel. Il embarque dans la Royale et passera deux ans autour du monde. A son retour, après quelques années d'une expérience commerciale très enrichissante, Philip se lance en 1973 dans l'aventure photographique et créé son entreprise avec son épouse Marie-Brigitte. Il avait décidé depuis longtemps qu'il vivrait de la photo avant l'âge de 30 ans! En 1982, après des années de compétition de voile, Philip se jette à l'eau en participant à la course transatlantique La Rochelle/La Nouvelle Orléans avec Guy Delage. À bord du prao Lestra-sport la traversée est sportive! Le couple Plisson-Delage mène la course en tête mais se fait doubler à l'arrivée par Marc Pajot dans le chenal de Gulfport en Louisiane. Philip aura perdu 14 kilos dans cette aventure de 31 jours! Entre 1982 et 1990, Philip multiplie les reportages dans le monde de la voile et de la presse spécialisée, depuis la course au large jusqu'à la Coupe de l'America, en passant par les reportages pour les grands chantiers de l'industrie nautique. À Pâques 1988, il ouvre sa première Galerie de 11 m² à La Trinité-sur-Mer. L'entreprise se développe et emploie jusqu'à 37 personnes. Mais le 19 septembre 2010, un terrible incendie ravagera tout, en quelques heures, dont une grande partie de ses archives photos. Aujourd'hui, après avoir tout perdu, le couple fondateur de Pêcheur d'Images, est reparti avec 10 collaborateurs pour une nouvelle aventure. La presse a reconnu son travail de Marine-Photographe. Comme Annick Cojean, Le Monde: "Le photographe dont la Marine fit un Peintre". Ou Jacques-Marie Bourget, Paris Match: "Philip Plisson? Quel joli nom d'embrun pour ce photographe né de mers inconnues". Et Olivier Voituriez, Neptune Yachting: "Un artiste dont les images de mer…ont fait le tour de la Terre". Nommé Peintre de la Marine en 1991, il témoigne des événements majeurs liés au monde de la mer afin de conserver la mémoire de notre maritimité contemporaine comme l'avait souhaité Richelieu en créant le Corps des Peintres de la Marine. Ce titre donne droit au port de l'uniforme et à l'équivalence de grade de Capitaine de Corvette pour les peintres titulaires et permet aux artistes d'associer la célèbre petite ancre à leur signature.

Articles par Philip Plisson