Changement du nom

À Madagascar les noms signifient beaucoup de choses. Un enfant, comme d’habitude, doit avoir un nom quoi que ce soit ses parents qui ont donné le nom, ses grand-parents, son oncle, sa tante. Les familles donnent tout simplement le nom de famille, autant que la sorcière donne le prénom ou le nom selon la taille du bébé, le jour de sa naissance, le mois et l’horoscope selon le calendrier traditionnel malgache.

Pendant la croissance du bébé, la sorcière voit s’il a résisté. Comme les bons enfants ce sont ceux qui doivent passer par toutes les épidémies et maladies comme le paludisme, la peste, l’hépatite, le variole, son nom de naissance doit être fort de manière à les aider à sortir de tout ça. Par exemple: Pela Soa, nom de naissance, est remplacé par Pela Salama, bonne santé. Si le nom est trop dur pour l’enfant, ses parents en choisissent un plus faible. Par exemple: Tsiaronjy, personne qui n’arrive pas à pousser, est remplacé par Moravita, docile.

Les noms des choses, des villages, des animaux

Le village s’appelle toujours selon ses caractéristiques, le lieu, la situation en général ou les produits et les choses qu’on y trouve. Par exemple: Ampasimena, village plein de sable rouge; Taolagnaro, beaucoup de os de dinosaure ont été trouvés dans la région; Antananarivo, le village aux mille guerriers; Nosy Be, la grande île; Voromahery, l’oiseau le plus fort (famille de l’aigle); Tsakotsako, mâcher (maïs).

Texte par Mihaja Tiana Randriatovoherilalaina

En collaboration avec Le Zahir
www.lezahir-lodge-nosybe.com